CRISTINA DE COLOMBIE

Publié le par zephyrin

Proverbe africain : « Aussi longtemps que les lions n’auront pas leur historien, les récits de chasses tourneront toujours à la gloire du chasseur. »

Vendredi dernier Cristina a quitté Bonaventura, petite ville de Colombie près de Cali au sud de Bogota. Elle a 25 ans, deux enfants. Pour la première fois elle quitte sa terre natale, destination, l’île de Saint Martin. Des amies y travaillent. Chaque semaine leur famille reçoit l’équivalant de 700 € au guichet de la Western Union.

Bonaventura, Cali, Bogota. Pas de travail, pas d’argent. Un emploi mensuel ça rapporte maximum 270 € (1,5 € de l’heure). A St Martin, en 20 minutes, c’est 40 € par client. Au téléphone ses amies lui ont tout expliqué. Alors, pourquoi pas elle ?

Migration. Comme les oiseaux elle s’envole vers des contrées où il fait bon vivre, puisqu’on y trouve de quoi alimenter la famille restée au nid. L’instinct maternel.

Le billet d’avion ? Elle a emprunter avant de partir et promis de rembourser vite. Dans la fille d’attente au contrôle d’arrivée, à l’aéroport international de l’île de St Martin, elle refait ses comptes. Depuis que son mari est parti, elle doit tout assurer. Les deux enfants, ses deux sœurs, son père sa mère. Les factures d’eau, d’électricité, téléphone, le loyer, l’école des enfants, les soins médicaux et l’alimentation quotidienne. Avec 500 000 pesos par mois elle n’y arrive plus. Elle a décidé de partir pour construire sa maison. (1 € = 1 785 pesos)

Au guichet, la réglementation internationale est la même pour tous. Présentation de la fiche d’immigration, du passeport et du billet de retour. Elle a écrit qu’elle descend à l’hôtel du Petit Château pendant 3 mois. Tout est en règle, elle peut passer. La Police conserve le passeport. Une nouvelle page se tourne.

PAS DE PLACE POUR LE RÊVE A l’hôtel du Petit Château, le prix de séjour c’est 1 200 dollars le mois. La chambre est réglée chaque jour : 40 dollars.12 m² sans air conditionné, à partager avec une autre fille. Elle doit verser 1 500 dollars pour un CDD de trois mois. Le permis de travail nominatif officiel de la police de l’immigration coûte seulement 500 dollars. La qualification, c’est Animeermeijse, animatrice en français. Animation de sa matrice. « Mi Banca » dit Cristina portant sa main sur l’entre cuisse. Tous les Bordels sont du côté d’Amsterdam, ou du côté hollandais, si vous préférez. Mais ils n’appliquent pas la législation protectrice des Pays bas, sur la prostitution.

La patrie hollandaise de l’île de St Martin, ne paie pas ses fonctionnaires en Euros. La police, les professeurs, les hospitaliers, les employés du gouvernement…) sont payés en Guilders antillais. Une monnaie antillaise, raccordée à la zone dollars AVEC une parité fixe.

- Ici l’argent circule vite dit Cristina alors on peu s’offrir la photo studio. Avec le photographe, quand il tire un coup, ça nous coûte 5 Dollars pour la photo. A la plage on a dix photos, plus une grande gratuite pour 50 euros. On l’aime bien, et c’est un bon masseur. Muy Rico.

- Les euros c’est mieux que les dollars pour le change poursuit Cristina. Les blancs, sont moins bestiaux que les noirs…. Les gendarmes français aussi, bien musclés, c’est en euro. Les marineros asiatiques, c’est dans la journée. Il arrive 3 à 4 bateaux de croisières, précise Xiomara, la voisine de lit de Cristina à Petit Château. Sur l’île franco hollandaise de St Martin dans la Caraïbe, ce que certains Blancs France apprécient aux Antilles, n’existe plus en métropole. Ils redécouvrent sous les Tropiques, le charme des Maisons closes. On va à la Montagne, à CasaBlanca, on se donne rendez-vous à l’Arche, au Petit Château, Chez Féfé, ou à Sucker Garden. En tout sept maisons closes et environ 200 filles. L’île est petite, ça fait quand même 1 tonne de sperme par an. 230 000 clients, 92 Millions d’euros. Le plus vieux métier du monde. Les filles de Sodome, les lupanars de Pompeï… De Shangaï à Bangkok, d’Amsterdam, à Pigalle. Le plus vieux métier du monde. St Martin, c’est une île confetti. 85 Km². Bi nationale c’est Franco-hollandais. On dit que c’est un Paradis, parce qu’on va directement de la France à la Hollande sans passer par la Belgique !

Découverte un 11 Novembre dans le calendrier catholique de Christophe Colomb . De la Porte St Martin par la rue St Denis, jusqu’aux Halles, je me souviens... Y’avait Marielle, Belmondo, Je me souviens de Michel Simon aussi. Les Parisiens savent de quoi je parle . Georges Brassens, chante la ballade des filles de joie. Jamais de la vie on ne l’oubliera, la première fille qu’on a pris dans ses bras, Qu’elle soit pucelle, qu’elle soit putain etc.. etc.. Quand j’étais lycéen et que je passais par là, chaque Jeudi pour voir mes grands parents près de la station Arts & Métiers , une main dans la poche du pantalon, je me disais , si je me fait piquer par la famille, je dirais que je fais une enquête sociologique.. Un Micro trottoir ...

Savez-vous comment on reconnaît un psycho-sociologue au Crazy Horse ? C’est le seul qui regarde du côté de la salle. Vous l’avez compris, à St Martin, mon reportage satisfait un rêve d’adolescent. Le plus vieux métier du monde, vu de l’intérieur de l’âme. L’âme humaine se trouve au fond des bordels. Il faut savoir observer, écouter, comprendre, respecter. Sans a priori ni préjugés.

Devant, chaque maison close y’a un parking. Le soir, dans le bar, les filles dansent, c’est de la Bachata. Ça vient de Santo Domingo. C’est pas connu en France,. On peut même les sortir pour la nuit ou le Week End. Sur Internet, c’est : bachata106.com.

André est parti en Colombie pour épouser Paola, Ils vivent ensemble dans sa villa aux Terres Basses. Jean Pierre est dans l’immobilier, un beau et jeune célibataire. Il a sorti Xiomara du Bordel. Ils se sont mariés eux aussi, Ils vivent en appartement à Marigot.

Y’a des américains parmi ceux qui commercent avec l’île (Miami n’est pas loin), qui s’offrent la jeune maîtresse sur place. Un appartement, 700 dollars pour les enfants de Cristina, elle doit apprendre à parler anglais.

Yvon, 59 ans, aime bien les petites jeunes de Santo Domingo. C’est un carreleur. Ses mains ont serré, celles de Faycal d’Arabie. On venait le chercher en Rolls, pour faire le carrelage de la salle de bain du souverain. Faut du grand marbre. A St Martin qu’il a rejoint depuis 15 ans, l’architecte argentin des milliardaires, c’est Yvon, qu’il lui faut. Le spécialiste c’est Le Français. Cocorico.

Sur le chantier de Babel St Martin, y’a plus de cent nationalités. Y’a beaucoup d’emplois dans la construction. Les français sont bien qualifiés, la main d’œuvre est haïtienne, c’est à dire francophone. Oxygène, c’est le nom de mon jardinier, est Haïtien. Lui, le jour de la St Valentin, il présente sa courtoisie à Cristina. Il lui amène un bouquet de fleurs. Yvon, a déjà une femme à Santo Domingo, mais avec la petite Mira Bella, c’est le grand amour. Elle a 24 ans. Trois fois par nuit. Il en marierait bien une deuxième.

Ceux qui sont plus riches, la bigamie, c’est avec les cubaines. Notaire, géomètre, docteur, peintre, vont à Cuba chez Fidel trouver leurs modèles.

CHERCHEZ LA VICTIME

Jabiru

source

Publié dans negmawon

Commenter cet article

www.big-annuaire.com 14/02/2007 12:05

Texte à lire avec attention :

Bonjour, et merci d`avoir ajouté le site http://negmawon.over-blog.com/ dans la catégorie Blog.

BIG-annuaire représente plus de 30 000 visiteurs par jour.

Vous avez certainement été satisfait de trouver la catégorie Blog qui convient parfaitement à ce site.

Placez le lien qui pointe directement vers votre catégorie. Le voici :
http://www.big-annuaire.com/Blog.php
Texte : Blog sur BIG-annuaire

Vous trouverez aussi des liens et logos sur cette page :
http://www.big-annuaire.com/big-liens.php?categorie_liens=Blog

En vous souhaitant bonne continuation pour votre site,

Cordialement,
BIG-annuaire.com
http://www.big-annuaire.com

PS : Gagnez de nouveaux clients : Pour placer votre site en 1ere position (la meilleure) de sa catégorie, ou pour afficher votre publicté sur les thèmes liès à votre site, rendez-vous sur la page suivante :
http://www.big-annuaire.com/big-annonces/